« Un toit pour elles » au Biéreau
Affichage pour les mal voyants

Se soigner - 12.09.2014 - Marie-Claire Dufrêne

L’action « Nyampinga », au sein du Collectif des femmes de Louvain-la-Neuve, accueille les femmes séropositives et/ou victimes de violences, au n°71 de la rue de la Citronnelle.


La maison « Un toit pour elles » était inaugurée le 12 septembre, au n°71 de la rue de la Citronnelle, à Louvain-la-Neuve.

Les femmes confrontées à de multiples vulnérabilités - notamment touchées par le VIH/sida - peuvent s’y « poser », participer aux activités, groupes de parole, séances d’information sur la santé, ateliers au service de l’estime de soi… organisés par l’action Nyampinga (nom donné aux jeunes filles au Rwana, signifiant « générosité de la femme dans l’accueil de l’autre »), avec le Collectif des Femmes.

Grâce à un accompagnement psychosocial et convivial - entraide par des « pairs » (des migrantes au service d’autres migrantes), partage d’expériences, réseau social de solidarité… - les femmes retrouvent la confiance et l’énergie nécessaires pour aller de l’avant, malgré tous les obstacles qui se dressent devant elles.

« Un toit pour elles » est aussi un lieu d’échanges entre les professionnels médico-sociaux et les personnes concernées par le VIH/sida, dans le but de faciliter la prise en charge des malades, de réfléchir aux messages de prévention à faire passer, de rompre le rejet et la stigmatisation… Une brochure est en cours d’édition, dans laquelle les femmes expliquent les difficultés rencontrées dans leur parcours ainsi que leur ressenti par rapport aux professionnels de la santé.

L’action Nyampinga propose également un accompagnement en fin de vie.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer