Un PLP à Mousty
Affichage pour les mal voyants

Hotel de Ville - Vie politique - 24.09.2014 - Marie-Claire Dufrêne

Attention : les voisins veillent, dans le quartier « Bel Horizon ». Ils ont constitué un Partenariat Local de Prévention (PLP), pour accroître le sentiment de sécurité dans leurs rues.


Après la rue Haute (Blocry) et le Petit-Ry, les habitants de l’avenue Bel Horizon, de la rue des Pâchis et de la rue des Prés (Mousty) se sont aussi dotés d’un Partenariat Local de Prévention (PLP, ex-Réseau d’Information de Quartier RIQ), pour renforcer la cohésion au sein du quartier, conscientiser chacun à l’importance de la prévention de la criminalité et des incendies, mettre en place une collaboration avec la police…

Son coordinateur - Daniel Socquet - a signé la convention de partenariat avec la Ville (représentée par le bourgmestre Jean-Luc Roland) et la Zone de police (représentée par le chef de corps Maurice Levêque), le 24 septembre à l’hôtel de ville d’Ottignies (notre photo).

Les habitants du quartier « Bel Horizon » ont décidé de se doter d’un PLP suite à plusieurs vols commis dans les habitations en avril 2014. Une première réunion avec la police, en mai, a porté sur les diverses mesures de prévention du vol. Une seconde rencontre, en juin, a réuni les personnes intéressées par la création d’un PLP, pour élaborer une charte, un règlement d’ordre intérieur et un plan de communication. Elles sont une quinzaine à avoir accepté d’être membres du PLP et de respecter le règlement qui en précise l’organisation.

Pas une milice privée

Il ne s’agit nullement d’instaurer une milice privée, ni d’encourager la délation, mais plutôt de mettre en place un réseau pour favoriser l’échange d’informations entre les riverains et la police.

L’inspecteur de proximité communiquera certaines informations (stratégie policière pour la protection du quartier, mesures de prévention…) au coordinateur, qui les répercutera aux membres du PLP. Ainsi l’ensemble du quartier sera rapidement informé des mesures à prendre éventuellement. Inversement, si un habitant constate quelque chose d’anormal dans le quartier, il pourra en faire part directement à la police, ou aux membres du PLP qu’il connaît, lesquels se chargeront de faire suivre l’information.

Des panneaux « Les voisins veillent » seront bientôt placés aux entrées du quartier, pour dissuader ceux qui seraient tentés d’y commettre quelques méfaits.

Informations : 010 / 43 63 60 (police).
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer