Rassemblements autour du lac
Affichage pour les mal voyants

Mon environnement - 28.08.2017 - Marie-Claire Dufrêne

Une ordonnance de police, applicable du 1er au 30 septembre inclus, doit permettre d’assurer la propreté, la sécurité et la tranquillité publiques aux abords du lac de Louvain-la-Neuve. N’oubliez pas de vous munir d’un sac poubelle pour emmener vos déchets, si vous prévoyez d’y pique-niquer.


Le 23 août, le bourgmestre Jean-Luc Roland a signé une ordonnance de police afin d’assurer la propreté, la sécurité et la tranquillité publiques aux abords du lac de Louvain-la-Neuve.

Cette ordonnance, applicable du 1er au 30 septembre inclus, fera l’objet d’un affichage aux abords du lac. Elle prévoit les dispositions suivantes, pour les utilisateurs des lieux :
  • Les utilisateurs doivent être en possession d’un sac poubelle permettant de récupérer leurs déchets. Ce sac ne peut en aucun cas être abandonné sur place ;
  • Toute musique amplifiée est interdite ;
  • Les barbecues, la musique (non amplifiée) et la détention/consommation d’alcool sont tolérés entre 10h et 22h30. Dès 22h30 : les barbecues doivent être éteints, la consommation de boissons alcoolisées est interdite, de même que toute forme de musique (instruments de musique, chant…).
Ces dispositions font suite aux débordements (tapage diurne et nocturne, dépôts clandestins d’immondices, troubles de l’ordre public…) constatés au printemps dernier, pour lesquels les mesures préventives (sensibilisation par les éducateurs de rue, mise à disposition de sacs poubelles…) se sont révélées insuffisantes.

« Le lac de Louvain-la-Neuve et ses abords, bien que propriétés de l’UCL (assiette privée), demeurent un espace accessible au public », constate le bourgmestre Jean-Luc Roland. « Les villes et communes ont pour mission de faire jouir les habitants des avantages d’une bonne police, notamment de la propreté, de la salubrité, de la sûreté et de la tranquillité publiques. Or les troubles du printemps ont généré de multiples plaintes de la part des riverains. »

Le bourgmestre considère que, s’il y a lieu de permettre des rassemblements paisibles au bord du lac, il ne faut pas en tolérer les excès. En cas d’incidents/non-respect de l’ordonnance, il pourra prendre, en urgence, une mesure d’interdiction de ces rassemblements.

Ces dispositions, prises pour une durée temporaire, feront l’objet d’une évaluation, en vue d’apprécier l’opportunité d’adopter une norme future permanente.


Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer