Plus de 20 actions en faveur de la nature
Affichage pour les mal voyants

Mon environnement - 25.06.2010 - Laurent Dassy - Stagiaire

En 2010, année de la biodiversité, la Ville a retenu une vingtaine de projets pour sauvegarder l'environnement.


Ce 22 juin, les habitants du Bauloy construisaient des nichoirs à insectes dans le jardin de la maison de quartier. Une excellente occasion pour l'échevine de l'Environnement Cécile Lecharlier et l'éco-conseillère Dorothée Hebrant de présenter les actions " nature " prévues par la commune en 2010.

Pas moins de 22 activités (sauvetage de grenouilles, recensement des hirondelles, création d'une mare naturelle, fête de la pomme...) sont au programme, réparties en 12 thèmes (un par mois, tels que : Protection d'une zone humide, Valorisation de la rivière, La nature dans mon jardin...).

Cécile Lecharlier précise : " La Ville ne pourrait pas réaliser tous ces projets seule. Nous pouvons compter sur de nombreux partenaires, comme la Région wallonne, le Plan communal de développement de la nature (PCDN), la Maison du développement durable, les associations de quartier... ".

Parmi les actions les plus importantes, pointons la mise en œuvre d'un plan de gestion différenciée. La Ville veut réduire l’utilisation d’herbicides sur son territoire, en collaboration avec le Pôle wallon de gestion différenciée et l’ASBL Adalia. Plusieurs pistes ont déjà été exploitées : désherbage mécanique à l’aide d’un rabot de piste, formation du personnel communal à une utilisation raisonnable des produits nocifs… " On peut aller plus loin, et se demander si c’est un drame qu’il y ait quelques “mauvaises” herbes en ville, au regard de l’impact des produits utilisés pour s’en débarrasser sur l’environnement ? ", ajoute l’échevine.

Des gestes simples, mais utiles

En matière de protection de la nature – c’est bien connu – aucun projet n’a de chance d’aboutir sans la participation des citoyens. La Ville essaie donc de les impliquer au maximum, comme avec cette activité de construction de nichoirs à insectes dans le quartier du Bauloy. Ces abris, que chacun peut facilement aménager chez soi avec quelques matériaux récupérés (planches), accueillent abeilles et guêpes solitaires, perce-oreilles… Hôtes précieux, car prédateurs ou nécessaires à la pollinisation. " Ces nichoirs sont peut-être moins utiles à la campagne, où les endroits pour nicher ne manquent pas, mais ils prennent tout leur sens en ville ", explique Dorothée Hebrant.

Autre action faisant intervenir les habitants : les kits d’élevage de coccinelles distribués pendant l’opération « jardins ouverts ». Ces animaux, ennemis naturels des pucerons, sont une bonne alternative aux insecticides. Mme Hebrant ajoute : « C’est une manière de dire aux gens qu’il existe d’autres moyens de se débarrasser des “nuisibles” que d’utiliser des produits néfastes pour l’environnement ».

Les derniers rendez-vous « jardins ouverts » auront lieu le week-end des 26 et 27 juin.

  • Une visite guidée des zones vertes de Louvain-la-Neuve est prévue samedi à 18h, au départ de la ferme du Biéreau.
  • Le jardin de M. Rezsohazy, avenue des Villas, 34, à Ottignies, sera aussi accessible au public samedi et dimanche, de 13h à 18h.

Service Environnement
Téléphone +32 (0) 10 42 05 66
 



Objet * :  
Prénom :  
Nom * :  
Adresse :  
Code postal :  
Commune :  
Courriel * :  
Message * :  
Pièce jointe #1 :  
Pièce jointe #2 :  
Pièce jointe #3 :  

* : Champ obligatoire
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer