Plus de 100 kots dans le Mercator 1
Affichage pour les mal voyants

Se loger - 14.10.2011 - MC Dufrêne

L’UCL inaugurait sa résidence pour étudiants «Mercator 1», le 14 octobre, à l’angle du chemin et de la place Louis Pasteur. Le bâtiment, «basse énergie», comporte 119 logements (133 lits)… déjà tous occupés ! Le «Mercator 2», en face, est attendu pour septembre 2013.


La population des étudiants ne cesse de croître, à Louvain-la-Neuve, et avec elle, la demande en logements. Le Conseil d’administration de l’UCL a décidé d’augmenter la capacité d’accueil de 600 lits, d’ici 2016. Pour ne pas risquer de voir des dizaines d’étudiants renoncer à s’inscrire à l’UCL, faute de logements.

Un premier bâtiment - le Mercator 1 (investissement : 6,2 millions d’euros, tvac) - était inauguré, le 14 octobre, à côté de la place Louis Pasteur (entre la zone académique du Biéreau, le quartier résidentiel de La Baraque et le centre urbain). Quelque 133 étudiants y séjournent depuis la rentrée académique, dans des studios et flats individuels, studios et appartements 2 chambres (dont 2 pour personnes à mobilité réduite), appartements communautaires (pour 4 ou 6 personnes) répartis sur 4/5 niveaux (rez + 3 étages + 1 mezzanine). Le montant des loyers est contrôlé par le Conseil des affaires sociales et étudiantes: 303€/mois pour une chambre dans un communautaire, 343€/mois pour une chambre individuelle (charges comprises), pour des contrats s’étalant sur 10 mois (pouvant être allongés à 12 mois).

« Le Mercator 2 (investissement : 9 millions d’euros, tvac) - prévu pour septembre 2013, en face du Mercator 1 - comportera environ 180 lits », annonce le président du Conseil d’administration de l’UCL Jean Hilgers. « Deux autres bâtiments seront construits ensuite (l’un sur le site du parc à conteneurs, qui doit déménager à Vieusart à la fin 2012 ; l’autre aux Bruyères), de quelque 130 chambres chacun. »

L’Université espère ainsi voir se résorber la liste des étudiants candidats au logement (environ 500, chaque année à l’époque de la réservation des kots).

Basse énergie

Le Mercator 1 est le premier bâtiment « basse énergie » réalisé par l’UCL pour du logement universitaire : très bonne isolation (pas de ponts thermiques), ventilation mécanique double flux (pas de châssis oscillo-battants qu’on oublie de refermer), raccordement au réseau électrique UCL/chauffage urbain (cogénération), utilisation de l’eau pluviale pour les circuits sanitaires, éclairage naturel dans les cages d’escaliers… Ses occupants ont reçu un document les invitant à jouer le jeu d’une bonne gestion énergétique.

« Le durable n’est pas que dans les briques. Nous avons voulu que ce bâtiment soit situé à proximité de la future gare RER et que l’usage des modes de déplacement doux y soit encouragé (avec un parc pour 150 vélos contre seulement 8 places de parking pour les voitures) », annonce l’administrateur général de l’UCL Dominique Opfergelt.

Les programmations futures pourraient être entièrement passives. L’UCL attend les conclusions d’une expérience actuellement menée par l’Institut Paul Lambin (Bruxelles), dont son service Logement est l’opérateur.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer