Le docteur a dit : bougez !
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 18.10.2018 - Marie-Claire Dufrêne

Notre Ville est la première du Brabant wallon (la 3e en Belgique) à permettre à ses habitants de bénéficier du dispositif «Sport sur ordonnance». Vous souffrez d’une maladie de longue durée? Retrouvez les bienfaits d’une activité physique régulière, sous l’œil avisé d’un professionnel, pour le prix de 40€ le cycle de 12 séances.


Notre Ville a contacté les médecins généralistes d’Ottignies-Louvain-la-Neuve et Court-Saint-Etienne pour leur faire part de son projet de lancer un dispositif « Sport sur ordonnance », à l’image de ce qui se fait à Strasbourg depuis 2012.

« Une cinquantaine de médecins nous ont répondu qu’ils étaient prêts à nous envoyer leurs patients souffrant d’obésité, d’asthme, de diabète, d’hypertension… voire d’un cancer ou d’une maladie cardio-vasculaire », explique l’échevin des Sports Benoît Jacob. « Nous avons obtenu des subsides de la Région, de la Province, de l’Adeps… et tous les bénéfices du dernier jogging de la Ville ont été injectés dans ce projet. »

Un budget de 6/7000€, qui permet de limiter la participation des candidats à 40€ le cycle de 12 séances (avec un remboursement possible par la mutuelle).

Chaque séance - le mardi, de 17h30 à 19h, au complexe sportif Jean Demeester (rue de l’Invasion, à Ottignies) comprend 30 minutes d’endurance (marche ou course à pied), suivies d’exercices de renforcement musculaire et d’assouplissement. Elles sont animées par Christophe Dohn, détenteur d’un master en éducation physique et moniteur certifié en « Exercise Therapy » pour l’ASBLStimul’us.

L’initiative est chapeautée par le Centre Sportif Local Intégré (CSLI) des Coquerées, qui garantit le professionnalisme de l’encadrement. « Nous sélectionnons des professeurs d’éducation physique ou des moniteurs brevetés Adeps pour toutes nos activités », assure le directeur du CSLI Jacques Horlait.

Pour en bénéficier

Le médecin prescrit l’activité physique adaptée à son patient (il s’agit d’une prescription symbolique par laquelle il juge qu’il n’y a pas de contre-indication à l’effort).

Le patient participe à une réunion d’information, le 1er lundi du mois, de 19 à 20h, au CSLI (rue des Coquerées, à Mousty). S’il confirme sa motivation, il s’engage dans le dispositif, qui comprend - outre le cycle de 12 semaines d’activité physique adaptée (le mardi) - un bilan de condition physique (au début et à la fin du cycle, avec un retour d’information vers le médecin traitant) et des séances motivationnelles (le 1er lundi du mois).

Les bénéficiaires sont une dizaine actuellement, de niveaux différents. Pour la plupart, ils n’avaient jamais pratiqué d’activité physique auparavant et ne l’auraient sans doute jamais fait sans la mise en place de ce dispositif.

« Il y a une personne en surpoids, une autre qui souffre d’ostéoporose, un 3e de problèmes cardio-vasculaires, un 4e de la maladie de Parkinson… », détaille Christophe Dohn. « Nous limiterons les groupes à 15 personnes parce que ces profils nécessitent presque un accompagnement individuel. Certains découvrent leur corps… »

L’idée n’est pas de fidéliser les bénéficiaires dans le dispositif. Après trois mois, ils seront orientés vers des clubs adaptés (le Cardio BW par exemple, pour ceux qui souffrent de problèmes cardio-vasculaires : portes ouvertes du 22 au 26/10, lire le programme dans notre agenda) ou pourront profiter de la formule PassSports proposée par le CSLI (20€ pour 20 séances de sport, à choisir parmi les activités de gym douce, zumba, badminton, marche nordique, volley…).

« Sport sur ordonnance se situe entre la rééducation hospitalière et la pratique d’un sport de manière autonome dans une structure locale », précise le coordinateur du dispositif Benoît Massart. « Ce serait dommage de tout arrêter à la fin du cycle. Les séances motivationnelles ont pour but de sensibiliser les gens aux bienfaits de la pratique sportive régulière. Car l’inactivité physique est le 4e facteur de risque de décès prématuré dû à des maladies non-transmissibles. »

Info : 010 / 61 15 25
www.sport-sur-ordonnance.be
www.csli-olln.be
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer