Ville fleurie « exemplaire »
Affichage pour les mal voyants

Mon environnement - 24.01.2018 - Marie-Claire Dufrêne

En nous octroyant à nouveau le label « quatre fleurs », le 24 janvier, la Province a récompensé les efforts que nous consentons pour une gestion durable de nos espaces verts.


Cette année encore, la Province nous a octroyé le label « quatre fleurs » à l’occasion de la remise des prix de son concours « Villes et villages fleuris », le 24 janvier au Bois des Rêves (18 communes participantes, pour cette édition).

« Ottignies-Louvain-la-Neuve est un peu notre pilote, elle a longtemps été la seule à avoir le label « trois fleurs » », a rappelé le député Marc Bastin, lors de la proclamation des résultats.

Peu à peu, les autres communes ont pris exemple, certaines avec d’excellents résultats. Ainsi, Nivelles, également cotée « quatre fleurs » depuis l’an dernier, et Wavre, qui vient de l’être cette année.

Pour l’Ottintois Jean-Nicolas Arnould, du Pôle wallon de Gestion Différenciée, membre du jury, notre ville est très en avance, en matière de transition. « Il y a encore du fleurissement annuel « classique », mais de plus en plus, on opte pour un fleurissement durable - des plantes vivaces et des arbustes - plus respectueux de l’environnement. La verdurisation des cimetières est exemplaire. Même à Louvain-la-Neuve, où les dégradations sont plus fréquentes, on constate une grande diversité dans le fleurissement. »

La distinction provinciale couronne notre gestion des plantes invasives, le fauchage tardif, la certification de nos bois, la valorisation de nos cours d’eau, mares, vergers, sentiers… mais aussi l’implication des habitants dans les démarches « J’adopte un espace vert », « Les incroyables comestibles », « Ville Maya »… que la Ville souhaite encore amplifier.

18.000 nouveaux narcisses

En recevant la plaque et le diplôme, l’échevine en charge de l’Environnement Julie Chantry a appris que la Ville disposait d’une immunité de trois ans.

« Il semble que ce soit prévu dans le règlement du concours, nous n’en savions rien », s’étonne l’échevine. « Cela dit, nous n’allons pas ranger nos râteaux en nous disant que le label est acquis pour trois ans ! Nous allons poursuivre la tâche avec le même enthousiasme. »

A signaler cette année : la plantation de 18.000 nouveaux bulbes de narcisses jaunes et blancs dans les ronds-points de l’avenue des Droits de l’Homme, à l’entrée d’Ottignies. Ils sont venus s’ajouter aux 32.000 exemplaires plantés l’an dernier, qui ont donné un résultat magnifique en différents lieux de la Ville.

« On va les voir sortir d’ici un mois. Ils offriront deux mois de floraison sans demander d’entretien particulier », explique Philippe Binot, représentant du service Plan Vert. « Il suffit de tondre quand tout est défleuri. Ces bulbes resteront en place 10-12 ans. »

Bineuses et dresse-bordures

Le service Plan vert de notre Ville compte 15 ouvriers et un brigadier, qui ne ménagent pas leurs efforts pour répondre à l’exigence « Zéro phyto » (plus une seule goutte de pesticide depuis 2016 !).
Ils ont appris à travailler avec de nouvelles machines, notamment pour l’entretien des cimetières (les rabots de piste, dans les allées).

« Nous venons d’acquérir deux bineuses électriques et deux dresse-bordures, pour remettre les bordures droites le long des trottoirs et des parterres. »

La Ville participera à la 2e édition du concours « Wallonie en fleurs », pour lequel elle a obtenu trois fleurs (le maximum) l’an dernier.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer