Loyers commerciaux et parkings trop chers
Affichage pour les mal voyants

Travail - Commerce - 02.07.2015 - Marie-Claire Dufrêne

Notre Ville veut lancer un Schéma communal de développement commercial pour Louvain-la-Neuve. Une étude confirme les plaintes des commerçants de L’esplanade. Ils sont inquiets de l’augmentation des loyers et du prix des parkings.


Alors que le volet urbanistique de l’extension de L’esplanade est à l’étude, l’échevin du Commerce (NDLR : qui est aussi échevin de l’Urbanisme) Cedric du Monceau a reçu des plaintes de commerçants, employés de surfaces commerciales, syndicats… relatives aux révisions des baux, à l’augmentation des loyers et du prix des parkings.

Pour s’assurer qu’il ne s’agissait pas uniquement de bruits de couloir, il a chargé la responsable de son service Commerce Ilca Garcia de réaliser une enquête auprès des commerçants de L’esplanade (centre commercial et rue Charlemagne), au mois d’avril.

Ils ne sont qu’une quinzaine à avoir répondu, mais l’échevin juge l’échantillon suffisamment représentatif - tous les secteurs se sont exprimés : horeca, textile, papeterie, loisirs, cosmétique… - pour en tirer des conclusions.

« Les avis vont tous dans le même sens. Si l’attractivité de la Ville, les animations et la sécurité sont appréciées, l’augmentation des loyers commerciaux (de 15 à 30%, en plus de l’indexation), la gestion des parkings (propreté…) et leur prix sont montrés du doigt », remarque Cedric du Monceau. « Un seul des commerces de notre échantillon peut encore se permettre d’acheter des tickets de parking en gros, pour les distribuer à ses clients. Pour les autres, c’est devenu trop cher. Et ceux-ci constatent que les clients ont tendance à réduire leur temps de présence dans le centre commercial, pour limiter le coût du parking.»

Face à ce constat, le Collège communal a chargé l’échevin du Commerce d’organiser une réunion, dès la rentrée de septembre, avec les trois principaux propriétaires des surfaces commerciales, pour évoquer le lancement d’un Schéma communal de développement commercial.

« Nous devons réfléchir à l’avenir commercial que nous souhaitons. Nous voulons que Louvain-la-Neuve reste une ville de culture. Qui dit « culture » dit aussi « magasins de culture ». Je pense à Libris, qui s’interroge sur son futur, et à la FNAC, à notre époque où le livre ne va pas bien, où les DVD sont en voie de disparition. Les secteurs n’ont pas tous la même marge bénéficiaire. Il faut qu’il en soit tenu compte, dans la fixation des loyers et le prix des parkings. »

L’échevin poursuit : « L’agrandissement de L’esplanade est à l’étude. C’est le moment de s’interroger sur la mixité que nous voulons, la richesse de la valeur ajoutée, compte tenu du développement aussi de Wavre et d’Ottignies. Comment un petit indépendant peut-il monter sur la dalle ? Comment améliorer la qualité de vie ? » Il communique la demande de l’Association des Habitants de privilégier les circuits courts et les produits locaux. « Des offres différentes, cela fait le charme d’une ville. La galerie Saint-Hubert a été bien retapée. Aujourd’hui, elle a une identité. On en voudrait d’autres. »
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer