Les cyclistes sont gâtés
Affichage pour les mal voyants

Se déplacer - 13.09.2016 - Marie-Claire Dufrêne

La voiture a envahi notre quotidien au point de devenir une nuisance. Notre Ville encourage l’usage du vélo et des transports en commun, ainsi que le covoiturage. Bilan de notre politique de mobilité, à l’occasion de la Semaine de la Mobilité (du 16 au 22 septembre).


« La voiture particulière, c’est devenu un problème insoluble : les gens ont trop de voitures, ça prend trop de place. Dans certains ménages, il y a trois voitures : ça devient dingue ! Les gens voudraient en plus que ça ne coûte rien et qu’ils puissent se garer partout ! »

L’échevin de la Mobilité David da Câmara Gomes prévient : « On ne va pas élargir les rues, ni ajouter des parkings, pour que les gens aient encore plus de voitures après. Ce qu’il faut, c’est les aider à prendre conscience du problème. Et proposer des alternatives. »

Favoriser les modes actifs (« doux »), soutenir les initiatives de voitures partagées, inciter à utiliser les transports en commun : c’est à cela que notre Ville s’emploie, dans le cadre notamment de son titre de « Ville Wallonie Cyclable ».

+ 30% d’aménagements, depuis 2011

En 2015 et 2016, plusieurs aménagements ont été réalisés en faveur des piétons et des cyclistes : le long des berges de la Dyle à Ottignies (249.000€), à l’avenue Provinciale (les travaux sont en cours, 200.000€), au Bois des Rêves (116.000€), à la rue de la Malaise (240.000€), à l’avenue Albert 1er (80.000€) et à la rue Arthur Hardy (notre photo, 111.000€).

« Le sentier qui traverse le golf, entre le « club-house » et le chemin de Lauzelle, a été recouvert d’un béton imprimé qui fait penser à des pavés, comme à l’allée du Bois des Quewées », décrit David da Câmara Gomes.

Depuis 2011, ce sont près de 25km de pistes cyclables, bandes cyclables, rues cyclables, SUL (Sens Unique Limité)… qui se sont ajoutés aux aménagements existants, soit 30% de plus, grâce au Plan cyclable. Pour un total de plus de 1 million d’euros, apportés à 75% par la Wallonie.

« Nous avons procédé en outre à diverses améliorations: intensification de l’entretien des pistes cyclables, sécurisation de la traversée de l’avenue des Combattants à hauteur de la rue Lucas, installation de barrières… »

La Ville a fait le choix de travailler prioritairement le fond de la vallée (le centre d’Ottignies) et les liaisons entre Ottignies et Louvain-la-Neuve. Il reste encore beaucoup à faire pour améliorer le rabattage vers la gare d’Ottignies.

« Nous avons prévu de mettre le centre d’Ottignies (bd Martin, av. Reine Astrid et rue des Deux Ponts) en rue cyclable. Les voiries ne sont pas assez larges que pour y aménager des pistes cyclables. Tant qu’à faire de mettre le cycliste sur la voirie, autant le protéger. »

Des aménagements cyclables sont également prévus à la rue Haute, le projet est à l’enquête.

Wibee et Cambio

S’agissant du covoiturage, une 4e voiture « Wibee » (au carrefour de l’avenue de Veszprem et de la rue des Fusillés) vient de rejoindre les trois premiers véhicules (deux à la gare des bus de Louvain-la-Neuve et un au Petit-Ry). La Ville s’en réserve l’usage en journée, pour son service Travaux, mais les habitants peuvent l’emprunter le soir et le week-end.

Le succès de « Cambio » n’est plus à démontrer : la société souhaite installer une 10e voiture aux alentours de la chaussée de La Croix/avenue des Justes.

« Nous encourageons aussi l’utilisation des transports en commun. Le Proxibus intercommunal lancé le 1er septembre - qui relie Mont-Saint-Guibert à Louvain-la-Neuve - remporte un succès tel que les TEC ont immédiatement consacré un bus de 50 places à cette ligne. Nous avons bon espoir que celle-ci devienne une ligne régulière des TEC, à l’avenir. »

David da Câmara Gomes évoque encore la rénovation (partielle) annoncée de la gare d’Ottignies : démolition de la passerelle des Villas, prolongation du couloir sous voies pour accéder au parking des Villas, doublement de l’escalier d’accès aux quais 1 et 2, prolongation de la passerelle provisoire côté Bruxelles (avec l’ajout d’ascenseurs)…

Semaine de la Mobilité

À l’occasion de la Semaine de la Mobilité, Pro Velo Brabant wallon met l’accent sur la sécurité. Du 16 au 22 septembre, rendez-vous au Point Vélo de la gare d’Ottignies, pour bénéficier d’un « package » complet et gratuit: contrôle technique (pour vérifier l’état de votre vélo et sa conformité aux obligations légales), gravure du numéro national (prévention contre le vol), carte « passeport » de votre vélo, conseils de l’équipe. En outre, réduction de 20 % sur tous les accessoires de la boutique ! Info : 010 / 40 15 13.

Le dimanche 18 septembre, à l’occasion des Fêtes de Wallonie, au Cœur de Ville d’Ottignies, ne manquez pas la bourse et la vente de vélos. La vente sera assurée par l’ASBL La Cordiante. Les vélos revendus seront ceux qui ont été remis en état dans le cadre de l’atelier de recyclage de vélos à l’avenue des Muguets (Mousty). La bourse sera assurée par le Gracq, Pro Vélo et la Ville. Ce sont vos vélos que vous aurez la possibilité de venir déposer, entre 7 et 9h, à un prix de vente déterminé ensemble. Retrait des vélos non vendus (ou du produit de la vente) entre 16 et 17h. Info : 010 / 43 62 50.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer