L’Aquarelle, au Bauloy
Affichage pour les mal voyants

Se loger - 21.09.2017 - Marie-Claire Dufrêne

Depuis juin dernier, 5 personnes cérébro-lésées résident dans un nouvel habitat - durable - de l’IPB, au Bauloy. Elles sont encadrées par l’ASBL Le Ressort. Le bâtiment était inauguré le 20 septembre.


La société de logements de service public « Immobilière Publique du centre et de l’est du Brabant wallon » (IPB) a inauguré un habitat de cinq logements solidaires « L’Aquarelle », le 20 septembre au Bauloy (Ottignies).

« C’est la cerise sur le gâteau d’une énorme opération de rénovation du quartier », explique le président de l’IPB Jacques Otlet. « Nous avons consacré 6 millions d’euros - dont 1,8 sur fonds propres, le reste à charge de la Région - à la remise à neuf des 144 appartements du Bauloy. »

L’Aquarelle - au n°3 de l’avenue des Vis Tchapias - a été conçu par le bureau d’architecture Ryelandt de Court-Saint-Etienne et réalisé par l’entreprise CBD de Ath. Il s’agit d’un habitat durable, avec 5 panneaux solaires, une chaudière à condensation, un boiler solaire, une citerne à eau de pluie de 5000 litres et un système de ventilation mécanique double flux avec récupération de chaleur.

Il devait initialement accueillir une personne handicapée et quatre valides prêtes à s’investir dans un projet de vivre ensemble. L’Immobilière n’ayant pas trouvé de candidats, c’est une autre formule qui a vu le jour en juin dernier : 5 personnes cérébro-lésées habitent la maison et bénéficient d’un accompagnement journalier, par les assistants sociaux, ergothérapeutes… de l’ASBL de Gembloux « Le Ressort ».

« Pour ces habitants - hommes et femmes - c’est une merveilleuse opportunité. Elle permet un encadrement en dehors du cadre institutionnel, tout en évitant un retour en famille, pour un loyer mensuel se situant entre 280 et 392€. Ils nous ont confié que le voisinage était très gentil à leur égard. »

Le président de l’IPB espère que ce projet ouvrira la porte à d’autres initiatives similaires, l’hébergement pour personnes cérébro-lésées faisant défaut en Région wallonne.

Après les appartements, les maisons

Jacques Otlet a profité de cette inauguration pour détailler les travaux économiseurs d’énergie réalisés dans les dix immeubles du quartier : placement d’un crépi isolant de 20cm sur la brique existante aux étages et d’une briquette sur isolant au rez-de-chaussée, remplacement des châssis en aluminium par des châssis double vitrage en PVC, remplacement des portes d’entrées et de garages, remplacement ou renforcement de l’isolation des toitures, nouvelles chaudières à condensation à basse température et régulation chauffage, extracteurs d’air pour ventiler les locaux humides, remplacement des balcons, mise en conformité électrique…

« La consommation énergétique a été diminuée par quatre ! Les certificats montrent qu’on passe du label F au label B. Les locataires sont enchantés - aussi par le nouveau look des façades, dans les tons bordeaux et gris - d’autant que les loyers n’ont pas augmenté. »

L’IPB va embrayer avec la rénovation des 167 maisons du Bauloy, sans doute fin 2018 (les cahiers des charges sont en cours d’élaboration, la demande de permis d’urbanisme va être déposée sous peu. Reste à consulter un coloriste !) Là aussi, il s’agit de les isoler, ventiler, mettre en conformité électrique, remplacer les chaudières… le coût est estimé à 3,9 millions d’euros.

« Il nous reste une queue de subsides de 0,4 million. Notre dossier est prêt, au cas où la Région débloquerait des subventions pour des rénovations lourdes. On ignore comment le nouveau gouvernement va éventuellement réorienter les crédits. »

Avenue des Vallées

L’IPB annonce la fin prochaine du chantier des 34 logements moyens à l’avenue des Vallées (Mousty).

« Après quoi, nous devrons constituer de nouvelles réserves foncières - car nous aurons tout épuisé - développer des partenariats public-privé… »

Jacques Otlet évoque encore le souhait de l’Immobilière de trouver un terrain afin de pouvoir y construire son siège administratif. Actuellement, l’IPB est locataire du bâtiment de l’avenue des Métallurgistes (Court-Saint-Etienne).
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer