Des gâteaux sur les chars
Affichage pour les mal voyants

Sports - Culture - Loisirs - 18.09.2017 - Marie-Claire Dufrêne

Les quartiers du Bon Air et de Limauges ont remporté le concours des chars (34e marche aux flambeaux, en étoile et en musique), à l’occasion de la 40e édition des Fêtes de Wallonie, les 15-16-17 septembre à Ottignies.


C’est presque devenu une habitude : les habitants du Bon Air (Mousty) ont mis les petits plats dans les grands, pour briller tout le long du parcours de la marche aux flambeaux, le 16 septembre. Sur leur char, un gâteau de 4 étages était surmonté du chiffre 40 - 40e anniversaire des Fêtes de Wallonie oblige - et de la photo du président du Comité des Fêtes, Gérard Vanderbist, un habitant du quartier !

Ah il pouvait être fier, le président : ses ouailles n’ont pas ménagé leurs efforts ! Ils ont imaginé l’histoire d’un nain « El Botroul » qui, prenant exemple sur son illustre cousin (« Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain »), serait parti découvrir la ville qui porte son nom. Tout autour du char, on pouvait découvrir ses « selfies », réalisés dans 40 lieux emblématiques de notre ville : la gare, la statue de Léon et Valérie, la tour de Moriensart, l’hôtel de ville, la chapelle aux sabots… Deux planches du journal « El Botroul » relataient cette fabuleuse aventure.

« Nous y avons beaucoup travaillé. Le concept date du mois de juin, les premiers éléments du décor ont été construits en août », explique Florence Delhove, pour le quartier. « Nous avons eu la surprise de la visite de L’Avenir et de TV Com : une belle récompense ! »

Samedi soir, les habitants du quartier étaient aussi roses que le nain : tuniques et chapeaux pointus assortis. Ils avaient composé une chanson sur l’air de la Nuit de Folie du groupe Début de Soirée : «Et tu chantes, chantes, chantes, ce Bon Air qui te plaît…»

Le ponton de Limauges

En lui attribuant une première place ex-aequo avec le Bon Air, le jury du concours des chars a souhaité encourager le quartier de Limauges à poursuivre sur sa lancée. Son embarcation évoquait l’Ottignies d’autrefois : un ponton, une baraque à frites d’un côté et glaces de l’autre. « Nous avons exposé quelques pochettes de disques d’il y a quarante ans », ajoute Sébastien Lamas, auteur du char avec Michaël Robert et Philippe Kriqueler. Les enfants étaient ravis de jouer les marchands, dans leur aubette: vanille, moka, chocolat ou fraise ?

Les deux chars de La Croix ont remporté la 2e place. Celui du Comité des Fêtes était lui aussi surmonté d’un gâteau (avec 40 bougies lumineuses) et entouré de cadeaux d’anniversaire. Celui de la taverne - dont c’était la première participation - représentait la particularité du quartier : la balle-pelote. Le char était décoré avec un marquoir et des gants de balle. Il y avait aussi une table ronde, autour de laquelle une poignée de joyeux lurons tapaient la carte. Tous avec un gant de balle. Régis Dumont, l’auteur du char, portait même le maillot (il a joué 11 ans en équipe Nationale 1).

Limelette a été classé en 3e position, pour avoir choisi de décorer son char aux couleurs du quartier (jaune et rouge) et y avoir fait grimper les loups du Buston ainsi que les Culottes de Zouave, qui distribuaient des bonbons.

Malheureusement, les Thomaziens et Céroux n’ont pas eu le temps de décorer leur char.

« Notre Comité multiplie les activités - nous avons le souper aux boudins et brochettes, la semaine prochaine - et nous manquons de bras pour les assurer toutes », regrette Marc Sablon, président du Comité des Fêtes de Céroux.

Nous lui avons promis de faire passer le message : SOS nouveaux membres !

Et tant qu’à faire, si Louvain-la-Neuve pouvait nous entendre aussi : ce serait sympa, un char qui rejoindrait le Botroul au départ de la cité universitaire…

Bravo à tous !
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer