Dans leurs murs à Lauzelle !
Affichage pour les mal voyants

Apprendre - 11.04.2016 - Marie-Claire Dufrêne

Tout vient à point à qui sait attendre. La direction, les enseignants et les élèves de l’école communale de Lauzelle sont enchantés de leurs nouveaux locaux.


Les près de 250 élèves de l’école communale de Lauzelle ont pris possession de leurs nouveaux locaux, le 11 avril, au cours Marie d’Oignies. Après un an et demi d’occupation de pavillons provisoires au parc Athéna.

Un soulagement pour la directrice Bernadette Moors, qui a consacré ses vacances de Pâques aux opérations de déménagement/emménagement.

« Heureusement, nous avons pu compter sur l’aide des parents pendant deux week-ends, sans quoi nous n’aurions jamais été prêts pour la matinée d’accueil du 10 avril (NDLR : un petit-déjeuner festif, avec la visite guidée des nouvelles infrastructures) », constate Bernadette Moors. « Les ouvriers communaux se sont chargés de démonter et remonter les tableaux. Ils se sont aussi occupés du transfert des caisses, que les profs avaient soigneusement numérotées. »

La directrice avoue avoir passé quelques nuits blanches. Mais ça valait le coup ! La nouvelle école est superbe et fonctionnelle. Elle dispose désormais d’une grande salle de sport (l’ancienne était située dans une petite cave humide) avec des vestiaires équipés de douches, de locaux pour le PMS et le soutien scolaire, de stores électriques, de coins « cuisines » dans chaque classe et de projecteurs multimédias en 4e, 5e et 6e primaire, d’un local informatique insonorisé, d’un atelier artistique, d’un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite, de lumières qui s’allument et s’éteignent automatiquement… Même d’un concierge, ce qui devrait permettre de réduire les problèmes de vandalisme.

« L’attractivité de l’école risque de grandir encore. Il y a déjà 102 enfants inscrits sur la liste d’attente, pour septembre. Or nous ne pourrons en accueillir qu’une petite dizaine… »

Un réfectoire

Adélaïde, Léa et Maxime sont séduits : « L’école est beaucoup plus grande qu’avant ! Il y a plus de lumière dans les classes, un vrai préau et des bancs à l’extérieur. On se déplace d’une classe à l’autre sans devoir passer par un couloir. »

« Il y a des casiers en dessous des bancs », constate Manoé Destrebecq, de Louvain-la-Neuve.

« Avant, on mangeait dans les classes. Maintenant nous avons un réfectoire. C’est plus bruyant », ajoute Florian Eppe, d’Ottignies.

La directrice regrette aussi le bruit du réfectoire : il va falloir apprendre à chuchoter ! Et s’organiser mieux, pour ne pas perdre de temps. Entre ceux qui prennent la soupe, les repas froids (et chauds dès septembre) ou rien du tout, c’est un véritable ballet de bols, de boîtes, de gourdes et autre verres à eau. « A ramener en bout de table, s’il vous plaît ! »

« On ne peut pas ouvrir le bac à sable ? », « Quand pourra-t-on marcher sur l’herbe ? », « Il manque deux chaises »… Bernadette Moors ne sait où donner de la tête : « Déménager une maison, ce n’est déjà pas triste ! Alors une école !!! » Pour l’heure, c’est une soixantaine de clés qu’elle s’apprête à distribuer : aux professeurs, aux nettoyeuses… Mais voici qu’un petit audacieux brave l’interdiction d’escalader un des modules de jeu : « Tu ne vois pas le ruban rouge et blanc ?! »

Inauguration le 24 juin

Il faudra quelques semaines aux occupants pour s’approprier la nouvelle infrastructure, en apprécier les qualités, en relever les défauts… qui seront corrigés durant les vacances d’été.

« Nous devrons améliorer l’acoustique, il y a trop de résonnance dans les classes. Et mieux régler la soufflerie, qui nous donne de l’air froid. »

Le matériel qui avait été stocké dans quatre hangars, en attendant la fin de la construction, a été récupéré en grande partie. Certains éléments dont l’école de Lauzelle n’a plus l’utilité seront proposés aux autres écoles de la Ville.

« Le mobilier a 25 ans, il a bien servi. Les primaires bénéficient de nouveaux bancs, mais nous avons conservé les anciennes chaises. »

Bernadette Moors rappelle comment les pavillons installés en 1990 à Lauzelle étaient prévus pour durer 10 ans. Ils ont été entièrement démolis, pour permettre la construction de la nouvelle école. Les différentes étapes du projet ont pris du temps… pendant lequel la population scolaire a évolué. Les plans se basaient sur quatre classes maternelles alors qu’il y en a cinq aujourd’hui, les coins « salons » ont aussi été prévus pour moins d’élèves. Mais on ne va pas bouder son plaisir pour autant !

L’échevin de l’Enseignement Michel Beaussart remercie son prédécesseur Jacques Benthuys, qui a suivi presque tout le projet, avec sa double casquette d’échevin de l’Enseignement et des Bâtiments. Il remercie aussi feu le recteur Pierre Macq, ainsi que le vice-recteur Gabriel Ringlet, qui ont compris la nécessité de construire une école communale à Louvain-la-Neuve. « Ce n’était pas évident du tout ! »

L’inauguration de la nouvelle école est programmée le 24 juin, à 16h. Elle sera suivie par la fête de l’école.
Liens vers d'autres sites



Nous contacterGaleries photosVie privéeNotes légalesPlan du siteNewsAgendaAnnuaireDocumentsVos réactionsCrédits
FR NL EN DE ES
fermer